LE CHEVALIER KENNETH

Récital de poésie épique
avec accompagnement musical enregistré




Textes:
Claude Fernandez d'après Saga celtique (La Saga de l'Univers)
licence Creative Common CC-BY-NC-ND
http://www.claude-fernandez.com

Récitants:
Josyane Moral & Claude Fernandez

Musique:
Claude Fernandez
licence Creative Common CC-BY-NC-ND


La chevalerie et l'amour courtois revisités. Elle, Kaitlin, fille d'un châtelain vieillissant, fuit les hommes et ne rêve que de beauté pure dans le calme d'une vie courtisane raffinée. Lui, Kenneth, chevalier à la vocation vacillante, s'interroge sur l'Amour, le Bien, le devoir... Ils se rencontreront, mais s'étreindront-ils? Pour elle, le chevalier affronte les maléfices d'une sorcière et déjoue les pièges du château hanté de Lochleven. Cependant, Hollie, une fille rencontrée par hasard, enfile au doigt de Kaitlin l'anneau magique qui devait unir les amants...

Le vieillard et sa fille - Tournoi - Duo Kaitlin-Kenneth - La Sorcière - La fille aveugle - Lochleven - Épreuves - Duo Kaitlin-Page

Durée : 1 heure

----------------------------------------------------------------

 

EXTRAIT AUDIO DU RÉCITAL


image


EXTRAIT TEXTE

À Tantallon Caistil, que lèche l'Océan
Dans l'antique salon, de haute lice orné
Le seigneur MacFarlane, a fait mander Kaitlin
Kaitlin, sa fille aînée, son enfant adorée.

L'aïeul baisse la tête, et songe tristement
Car bien à contrecœur, il doit lui signifier
Ce qu'il n'approuve point, et ce qu'elle redoute
Ce que raison commande, et sentiment refuse
Mais oubliant sa peine, il reprend contenance…

La voici qui paraît, splendide, éblouissante.
Si grande est sa beauté, qu'on la croirait image
Surgie dans le décor, de la tapisserie.

L'ancêtre alors s'avance, et lui dit à regret

«Je suis las, je suis vieux, hélas, ma chère enfant.
Je sens de jour en jour, mes forces décliner.
Voyez mon dos courbé, mon visage ridé
Voyez ma blanche barbe, et mon front dénudé.
La jeunesse épanouie, c'est l'aube de la vie
Tandis que la vieillesse, en est le crépuscule.
Je ne puis soulever, ma lance et mon écu.
Je ne puis chevaucher, mon destrier fougueux.
Je ne distingue plus, d'étoile au firmament.
Je ne puis déchiffrer, de mots sur le grimoire.
-------------------------------------------------------

INTÉGRALE TEXTE DU RÉCITAL


claude99.fernandez@gmail.com
07 86 95 94 95


RETOUR CONDITIONS D'INTERVENTION