DRAME DANS LA MINE



Textes:
Claude Fernandez d'après monkwearmouth La Saga de l'Univers
licence Creative Common CC-BY-NC-ND
http://www.claude-fernandez.com

Récitants:
Claude Fernandez & Josyane Moral

Musique:
Claude Fernandez
Licence Creative Common CC-BY-NC-ND
Bruitages: Universal Soundbank http://www.universal-soundbank.com/


Une évocation de la mine au début du 19e siècle en Angleterre, dans le bassin houiller de Newcastle. Un drame où s'entrecroisent la peinture réaliste de la déchéance sociale et l'illustration de la théorie freudienne. En milieu scolaire, convenable pour classes terminales uniquement.

Durée : 1 heure

----------------------------------------------------------------

 

DOCUMENT AUDIO (EXTRAIT)

image


EXTRAIT TEXTE

LE CHEVAL DANS LA MINE

Lors, dans un brouhaha, défilent brusquement
Des faces contractées, hilares et hideuses
Râlant, crachant, hurlant, s'égosillant, suant
Comme un pandémonium, remonté de l'Enfer.
C'est ainsi que s'avance, un groupe de rouleurs
Jeunes adolescents, poussant des wagonnets
Brutes irréfléchies, au visage farouche.
Leur troupe a repéré, le nouvel arrivant.
Les quolibets gaillards, à son intention pleuvent.
Sur lui s'abat un flot, de horions et d'insultes
Car dans la mine ici, lieu d'agressivité
L'échange est le juron, la parole est gueulante.
Puis s'avance un cheval, tirant sa lourde charge.
Pareil au philosophe, il paraît méditer
Paisible et raisonnable, en cet essaim furieux.
Jeune poulain jadis, il possédait yeux vifs
Mais l'Homme impitoyable, inique tortionnaire
Le confinant ainsi, dans l'éternelle nuit
D'un crêpe a recouvert, cet inutile organe.
Le nouveau maître, hélas, a perdu le respect
L'antique lien, sacré, la solidarité
Liant le cavalier, au destrier fidèle.
Psychopompe coursier, jadis il conduisait
Les dépouilles des morts, jusqu'au port éternel.
S'il pouvait aujourd'hui, transporter ses bourreaux
Ne les descendrait-il, au fond de la Géhenne?


INTÉGRALE DU TEXTE

claude99.fernandez@gmail.com
07 86 95 94 95


RETOUR CONDITIONS D'INTERVENTION