LA CÉLÉBRATION DE SVANTOVIT

Poème épique de Claude Fernandez évoquant la célébration de Svantovit, divinité martiale, par les premiers Slaves


Svantovit Protecteur, ô toi Préservateur
Que ta divine ardeur, puisse embraser nos cœurs.

L’armée des ennemis, s’enfuit à l’horizon
Quand ta fougue a poussé, la droujina farouche.
Les guerriers ont fléchi, les guerriers ont failli
Mais quand tu les soutiens, leur énergie grandit.

Svantovit Protecteur, ô toi Préservateur
Que ta divine ardeur, puisse embraser nos cœurs.

Si tu n’étais en nous, dans nos mains, dans nos membres
Point ne décimerions, les adverses légions.
Quand tu veilles au forts, de nos voïvodies
Point ne peut les franchir, le touranien cupide.

Svantovit Protecteur, ô toi Préservateur
Que ta divine ardeur, puisse embraser nos cœurs.

La panique saisit, les contingents transis.
Lorsqu’au front est brandie, ton effigie sacrée.
L’assaillant affolé, chute aux bas du rempart.
Quand ta face apparaît, sur les merlons du kreml.

Svantovit Protecteur, ô toi Préservateur
Que ta divine ardeur, puisse embraser nos cœurs.

La furie nous remplit, de hardiesse et vaillance
Quand est clamé ton nom, par nos poitrines fières.
Le sang coule en nos corps, plus que flot de l’Iana
Quand ta présence infuse, en notre âme l'espoir.

Svantovit Protecteur, ô toi Préservateur
Que ta divine ardeur, puisse embraser nos cœurs.

Tu diriges les coups, de nos tranchantes haches.
Tu guides la foulée, de nos chevaux iakoutes.
La victoire est à nous, quand ta force invincible
Vient seconder nos bras, dans la mêlée terrible.

Svantovit Protecteur, ô toi Préservateur
Que ta divine ardeur, puisse embraser nos cœurs.


La Saga de l'Univers - Claude Fernandez
Éditions Sol'Air - Éditions Sol'Air - 2007